7 trucs pour améliorer le référencement organique de votre blogue

7 trucs pour améliorer le référencement organique de votre blogue

  1. Création de contenu
  2. 2018/03/20

Le référencement organique (SEO) est la pierre angulaire d’un taux de consultation satisfaisant. Puisque le but de l’écriture est la lecture, voici 7 conseils pour optimiser vos articles et générer davantage de trafic sur votre blogue.

Let’s go.

 

1. Faire une recherche de mots-clés

C’est. La. Base.

Même si vous avez la plume d’un Shakespeare, si vous ne vous fixez pas à l’avance un mot-clé sur lequel vous concentrer, vos efforts de référencement seront vains.

Pour que cette étape soit optimale, réfléchissez à ce que les internautes pourraient inscrire dans Google (ou n’importe quel autre moteur de recherche) qui pourrait faire ressortir votre article. La base, c’est d’identifier des mots clés qui ont un haut volume de recherche et un faible niveau de compétitivité. Vous trouverez ces indicateurs sur Google Keyword Planner, MOZ Keyword explorer et certains autres outils de recherche de mots clés.

Gardez en tête qu’il est plus facile d’avoir un meilleur référencement avec les long-tail keywords, soit des mots-clés plus longs, plus détaillés. Idéalement : entre 2 et 4 mots.

2. Intégrer les mots-clés à votre contenu. Partout.

Une fois vos mots-clés sélectionnés,, saupoudrez-les avec passion à travers votre contenu:

  • Titre (sans jamais dépasser les 60 caractères pour l’affichage sur Google)
  • Corps du texte
  • alt text des images (le code HTML décrivant l’apparence et la fonction de l’image)
  • Sous-titres
  • URL de l’article

La règle d’or : le dosage. Pour éviter que le texte n’ait l’air robotique, intégrez savamment les mots-clés aux paragraphes en alternant l’ordre des mots le composant. Inutile de forcer pour l’intégrer 20 fois dans votre page – quelques fois suffiront pour que Google comprenne le sujet couvert par votre contenu. Votre objectif est de rédiger un contenu qui semble naturel – écrit par un humain, pour un autre humain.

Les synonymes, le gras et l’italique seront aussi vos alliés afin de mettre l’emphase sur certains mots-clés.

3. Optimiser pour mobile

Comme 82 % de la population canadienne utilise un mobile, il est primordial d’ajuster le contenu à la lecture sur cellulaire.

Pour vous assurer que votre article est « mobile-friendly », vous pouvez utiliser la fonction Test d’optimisation mobile de Google. Vous aurez accès à des conseils d’optimisation pour l’URL souhaité.

4. Rocker le corps du texte

La qualité du contenu est primordiale, bien sûr, mais il ne faut jamais négliger l’organisation du texte et l’ajout d’éléments performants.

Tout d’abord, en termes de présentation, il faut :

  • Prioriser les courts paragraphes (les espaces blancs sont vos amis)
  • Diviser le texte en paragraphes, chacun précédé de sous-titres
  • Présenter l’information avec des listes à puces (comme celle que vous lisez présentement)
  • Mettre en gras les informations importantes
  • Ajouter des hyperliens internes et externes (mais pas plus de 2-3 par paragraphe)
  • Mettre une image en haut de l’article pour inciter à descendre pour poursuivre la lecture

Pensez également à inclure les logos de vos médias sociaux au début de l’article pour inciter et faciliter le partage. Vous pouvez aussi faire de même avec une section « Articles récents » ou

« Articles populaires » sur la barre latérale.

Parce que, oui, une plus grande notoriété veut dire du trafic supplémentaire et donc un meilleur référencement.

5. Intégrer des call to action

Un call to action (CTA) est une façon simple et efficace d’amener vos lecteurs vers une prochaine étape, de les transformer en clients potentiels.

Il se présente très souvent sous forme de boutons ou liens cliquables qui incitent l’internaute à poser une nouvelle action.

Par exemple : « Cliquez ici pour…», « Participez à…».

Pour être efficace, un call to action doit :

  • Dire précisément au visiteur quoi faire
  • Commencer par un verbe d’action
  • Attirer l’attention (couleurs et formes intéressantes)
  • Se distinguer du reste du texte (peut se trouver au milieu du texte comme à la fin)

Si votre CTA génère entre 1 et 2% de clics, donnez-vous une bonne tape dans le dos.

6. Se référencer avec la fréquence et la longueur

Bien entendu, un blogue qui reçoit de l’amour de son auteur, en recevra aussi des moteurs de recherche. C’est donc important de publier régulièrement de nouveaux articles, en plus de mettre à jour les anciens.

Une page inactive aura tendance à chuter dans les résultats de recherche.

Toutefois, l’ajout de nouveaux articles n’est pas suffisant pour le référencement organique; il faut aussi miser sur la longueur des textes. Il est généralement recommandé de produire des articles d’au moins 1000 mots, afin que les moteurs de recherche voient que le contenu est recherché, poussé et de qualité.

Évidemment, vous devez adapter votre contenu à vos propres besoins et objectifs. Écrire pour écrire, à quoi bon?

Petit truc ingénieux : il est possible d’ajouter du contenu à une page sans l’alourdir en camouflant le texte dans des onglets ou des sous-titres déroulant.

7. S’assurer de la vitesse de téléchargement du site

En dehors du contenu, c’est très certainement le point le plus important pour un bon référencement organique. Une page qui prend plus de 5 secondes à charger fera fuire plus de 80% des visiteurs. Oui, la patience en ligne – c’est so 2008.

Pour analyser la vitesse de chargement de votre site, vous pouvez utiliser PageSpeed Insights ou GTmetrix, qui vous donneront votre classement général, en plus de suggérer des pistes de solutions.

Ces facteurs, parmi tant d’autres, peuvent causer des ralentissements :

  • L’absence d’un système de cache
  • Pas de CDN (Content Delivery Network)
  • Des images pas suffisamment optimisées (surtout dans leur taille)
  • Un serveur lent
  • Une base de données surchargée

En bref, la clé du succès pour un article de blogue bien référencé c’est de créer du contenu de qualité à partir de mots-clés chirurgicalement sélectionnés pour plaire à votre audience et vous amener du traffic qualifié.

Et si vous avez besoin d’un exemple d’article optimisé, vous n’avez qu’à relire celui-ci, il a été créé en prenant compte de tous ces conseils 😎

Béatrice St-Cyr-Leroux

Enthousiaste cruciverbiste, Béatrice se passionne pour les mots dans toute leur beauté et leur complexité. C’est elle qui couche sur papier vos idées les plus grandioses. Elle a une fixation pour la nourriture épicée et son tatouage de piment fort le lui rappelle quotidiennement.